En avril 2019, Tony BUZAN, psychologue anglais et promoteur du Mind Mapping nous quittait à l’âge de 76 ans. Une vie pleine, et consacrée à ses passions de toujours: apprentissage, mémorisation, intelligence, mind mapping.

En cette rentrée 2020, et plus encore avec la crise COVID-19, les concepts et techniques auxquelles il a consacré son existence sont plus que jamais d’actualité face aux défis du monde et des organisations. Apprendre, assimiler, retenir, associer, pour mieux communiquer et donner du sens. Individuellement, collectivement, dans vos vies privées, en entreprise, nous continuons de profiter des idées et enseignements de Mr BUZAN. Merci Tony.

Mind Mapping selon Tony BUZAN

Tony, “Dessine-Moi l’intelligence

Tony BUZAN est né le 02/06/1942 dans le Middlesex, au sud de l’Angleterre. Il fréquenta l’Université de la Colombie-Britannique. Diplômé en psychologie, en anglais et en mathématiques en 1964. Formation transdisciplinaire et compétences en sciences dures et sciences humaines et sociales. Axé enseignement, formation.

Dans la famille BUZAN, il y a aussi son frère Barry BUZAN, avec qui il collabora. Lui était professeur émérite en relations internationales et sciences économiques à la London School of Economics. Et professeur honoraire à l’Université de Copenhague dont il devint une figure centrale au titre de “l’école de Copenhague”.

Tony BUZAN, en sus de ses compétences universitaires, fût un visionnaire, un développeur habile jamais à cours d’idées. C’était aussi un travailleur acharné. Éclairé, il lança très tôt:

  • Son propre logiciel de cartographie mentale, iMindMap, en décembre 2006 avec l’entrepreneur Chris Griffiths. Une association efficace, puisque Chris a été responsable de la création du cours “ThinkBuzan Licensed Instructor Course in Mind Mapping”, mettant en place un réseau mondial de plus de 1 000 instructeurs. Tous centrés sur la cartographie des idées, l’innovation et la créativité. 
  • Ses propres programmes de certification en Mind Mapping, Lecture Rapide, Développement Personnel, partout dans le monde. L’ensemble se perpétue aujourd’hui.

Mais le promoteur des Cartes Mentales et l’auteur de quelques 150 ouvrages, était aussi un homme sensible, amateur de littérature, musique, et spiritualité. Quand on lui demanda, parmi l’énorme quantité de mots absorbés dans les milliers de livres lus, ceux produits, les enseignements en lecture rapide et MindMap, quel était LE mot qu’il chérissait le plus. Il répondit humblement “Poésie“. Quelle belle leçon d’humanité.

Tony, C’est Quoi Une Tête Bien Faîte ?

Le promoteur des Cartes Mentales a été marqué par ses propres expériences scolaires. Très tôt il s’est interrogé sur cette question de savoir qui décidait qu’un élève était intelligent ou non ? Explorer l’intelligence animale était un autre de ses sujets préférés. Comment des insectes minuscules pouvaient-ils réaliser des prouesses d’organisation telles les fourmis, termites, ou arachnides ? Ses ouvrages “Une tête bien faite” ou “Dessine-moi l’intelligence” (traite surtout des Mind Maps) sont devenus des références.

Tony BUZAN Mind Mapping et Lecture Rapide pendant une formation

Tony BUZAN a donc eut une conscience précoce et très personnelle des enjeux et leviers de l’apprentissage. Il a bâti ses propres stratégies pour apprendre, autant qu’il a observé celles des autres. Cela a occupé toute sa vie.

Agacé par le côté normatif et prescripteur de l’institution éducative, il voulait corriger cela. Tony a par exemple trouvé très injuste le fait qu’un garçon de sa classe, qu’il trouvait brillant, avec d’immenses connaissances, ait été relégué au fond du cours parce que les autorités en avait décidé ainsi.

Learning how to learn is life’s most important skill… and children are trained to think linearly instead of imaginatively; They are taught to read slowly and carefully, and are discouraged from daydreaming. They are trained to reduce the use and capacity of their brain.

Tony BUZAN

Penser la Pensée. Apprendre à Apprendre

Pas seulement sous l’angle de la technique et l’efficacité pédagogique, notre homme œuvrait dans une visée humaniste, d’ouverture vers les autres et de paix. Bien au delà des seuls principes directeurs de la méthode des cartes heuristiques qu’il a popularisé.

A la source, il y a le regard de l’autre. Qui pouvait donc décréter qu’un esprit était intelligent ou pas ? Et pour quels contextes de mise en œuvre de ces talents ? En plus de la nécessité d’engager tout le corps physique dans les apprentissages, avec une attention portée aux conditions extérieures, Tony a énoncé 3 règles de base pour le développement cognitif porté par la Pensée Visuelle:

  1. Le cerveau humain, la mémoire sont livrés sans “code” ni “mode d’emploi”. Les fonctions cliniques sont connues (en partie), mais l’écologie, la façon de faire fonctionner tout cela au mieux, en harmonie, est assez peu explorée et enseignée. Et cette ignorance mène vers des choix erronés et des souffrances inutiles. Pour les étudiants comme les professionnels.
  2. Comment détecter et allumer l’étincelle de génie dont chacun dispose ? Une vraie approche moderne de la notion de talents, d’effectuation, très en avance sur son temps.
  3. Le besoin d’une grammaire plus visuelle, à la source des Cartes Mentales. Quelles techniques, outils pour consigner ses pensées, ses plans d’actions en faisant appel au visuel à la créativité et à tous ses sens. La pratique du Mind Mapping a ciblé au départ le champ académique, pour toucher ensuite les entreprises et les particuliers .

Il sentait l’ère des “Knowledge Workers”

 

Dès les années 2010, Tony BUZAN avait cette intuition que face à la complexité grandissante, et au besoin criant de ré-interpréter (ré-enchanter) le monde, l’économie du savoir et la créativité allaient occuper une place majeure. Alors que la puissance des ordinateurs doublait tous les 2 ans, que les applicatifs métiers et de gestion distillaient leurs superbes promesses. Il lui fallait vraiment du courage pour sensibiliser sur le fonctionnement du cerveau et ses intelligences !

Ce cerveau qui fonctionne en partant d’un centre et explore les dimensions de façon radiale. Un super-calculateur mais qui a besoin d’une boussole. Il était déjà temps de convoquer et faire émerger images et associations pour orienter dans les apprentissages et réalisations des projets. Il savait que plus la complexité augmenterait, plus les Travailleurs du Savoir allaient avoir besoin de ces intelligences multiples. Nous y sommes aujourd’hui !

Concept novateur puissant, la Mind Map était basée sur une pensée rayonnante, qui s’étend à partir d’un sujet central dominant, utilisant le texte, la couleur, l’espace et les associations. La Mind Map s’est également révélée être un puissant outil d’extraction de connaissances et de mémorisation. Une réponse en phase avec les besoins.

 

Pré-voir et profiter d’une “Tête bien faite”

 

Pour Tony BUZAN, la Carte Mentale est utile pour pré-visualiser l’idée ou le projet: “Voir en avance“. Avec les autres (travail en équipe), ou avant les autres (compétitivité et se différencier des concurrents). Toute cette puissance cognitive qui ne demande qu’à être sollicitée. A condition de respecter certaines règles dont je parle dans la suite de cet article. Une projection qui (vous) sert à reconnaître le terrain, et décider la façon dont vous allez parcourir la distance entre un point A (votre existant) et un point B (votre objectif). Avec des suites de sauts créatifs attendus.

Par exemple, en lecture rapide, BUZAN dit ceci: “Mettez en oeuvre une vraie stratégie de conquête du territoire. Votre attention, concentration sont dirigées vers le début et la fin des paragraphes, sections, chapitres, et même des textes entiers. C’est là que l’information a tendance à se concentrer. C’est là que la mémoire doit s’ancrer”.

Tony Buzan a écrit plus de 150 ouvrages. C’est considérable. Et savez-vous qu’il avait souvent 25 livres en cours en même temps ! Il explique qu’avec le support du Mind Mapping, cette production en parallèle peut s’enrichir. Car les idées passent d’un livre à l’autre, et se hissent les unes les autres. Cela participe d’une forme d’élaboration des idées qui se valorisent par l’énonciation et la représentation. Et cette maturation peut durer 2, 3 ou 4 années.

Il a fondé le Championnat du Monde de la mémoire à Londres en 1991. Ce prix a été gagné 8 fois de suite par Dominic O. Brien, dyslexique de son état ! Belle revanche. La compétition de 2018 a été remportée par une jeune Chinoise de 14 ans, Wei Qinrun.

300 participants de profils très divers s’affrontent dans cette épreuve. Illustration que tout le monde possède cette étincelle de génie, qui n’attend que de bonnes conditions et des guides pour s’allumer.

Tony Buzan apprendre à apprendre, penser la pensée avec les enfants

Tony a réalisé dans les années 1970 une série télévisée à la BBC “In Search of Genius“, dans laquelle il prenait une classe d’écoliers en échec criant et les a convertis sur six mois en élèves presque modèles.

Pari audacieux et réussi avec des concepts et pratiques et un accompagnement sur mesure.

La vidéo ci-contre atteste de cette expérimentation.

Mind Maps, Lecture Rapide,  Coaching

 

Tony BUZAN a occupé presque tous les terrains de “l’apprendre autrement“. Proche de la pédagogie positive, qui vise à orienter au mieux nos talents et choix de vie pour ne plus la subir. Une approche volontaire de l’apprendre.

Outil Mind Mapping. Avec son partenaire Chris Griffiths, Tony BUZAN a développé le logiciel de Mind Mapping Imindmap très apprécié pour ses fonctions graphiques poussées et proches de la pratique manuelle des cartes heuristiques. Voyez plutôt cette galerie de Cartes Mentales avec Imindmap.

Coaching à la demande. Ils furent nombreux pour toutes sortes de bénéficiaires. On s’amuse par exemple à raconter que dans un refuge secret du désert à Bahreïn, Tony a enseigné aux enfants de Michael JACKSON le Mind Mapping, la mémoire et les bases de la lecture rapide. Rien d’autre n’a filtré sur ce coaching, selon ses accords passés avec la star.

Lecture Rapide. Tony BUZAN a démontré que lire plus vite n’a pas d’influence négative sur la compréhension, au contraire. Notre cerveau fonctionnerait mieux à une vitesse de 400 mots par minute ou plus. Comme pour le Mind Mapping, il n’est pas l’inventeur absolu de ces techniques, mais un immense promoteur. Son championnat du monde de Lecture Rapide qui a depuis acquis une vraie reconnaissance.

Son héritage rassemble des générations de mappers et lecteurs de toutes conditions et générations.

En 2020, Tony BUZAN me guide toujours

En tant que Formateur Mind Mapping, Tony BUZAN et ses travaux restent la référence. Bien sûr, il y a le Comment je fais une Map ? Mais surtout Pourquoi je le fais ? C’est peut-être cela qui m’inspire le plus.

Et j’invite mes stagiaires à penser leur relation au monde des idées et informations. Puis, les principes du Mind Mapping selon Tony BUZAN acquis, je les pousse à trouver leur propre style de Mind Map.

Mind Mapping selon Tony Buzan pour piloter les projets

 Dans le Comment faire une Mind Map selon Tony BUZAN, il y a:

  • Des incontournables: démarrage papier – crayon, orientation paysage, image centrale forte, 5 et 7 branches…
  • Des écarts possibles: un mot unique par branche, posé sur une branche incurvée, avec 3 couleurs au moins…

J’oriente en même temps les apprenants vers d’autres pratiques en “Pensée Visuelle” que le seul Mind Mapping: Canevas visuels, Graphes, Métaphores…. Tant savoir articuler ces techniques est utile. De même, tout ce qui peut créer du flux, du mouvement, de l’émotion pour valoriser les idées et informations a sa place ici.

 

Dans le Pourquoi faire une Mind Map selon Tony BUZAN, il y a:

Des apports précieux sur la relation à l’information. Et bien au delà de la seule technique du seul Mind Mapping. J’y vois (c’est très personnel…) une façon d’être face au monde. Dans mes activités de tous les jours, et de Formateur Mind Mapping, Tony continue de m’inspirer. Voici comment.

Exemple de 3 apports clés de BUZAN qui me guident toujours

1. Le choix de pré-visualiser, pré-voir une situation, un texte

Je Vois ce que je Crois (et je reste flexible). Jusqu’à en avoir un ressenti quasi physique, s’il s’agit d’une décision importante. Que je sois dans mon rôle de Formateur Cartes Mentales, de Veilleur Analyste ou de Copywriter SEO. Et les formidables outils de Veille Stratégique, Datavisualisation, ou IA que j’utilise n’y changent rien. Au contraire ! Cela me permet de sortir d’un fonctionnement réactif, où les pièges de l’ego lié à l’expertise ne sont jamais loin.

2. Le “Review” après prise de notes, la collecte d’informations

Partant du principe que les nouvelles idées ne sont que des re-combinaisons d’éléments plus anciens, la capacité à innover dépend principalement de l’habileté à bâtir de nouvelles relations. Le cerveau est une vraie machine à catégoriser, car cet ordre est nécessaire. Mais il peut aussi entraîner des biais cognitifs et bloquer les situations.

Pour cela, vous j’organise ces petits rendez-vous “Re-view“, “Re-call” sous forme de “Ri-tuels” (aimer et jouer avec les mots fait partie des Cartes Heuristiques…) dans les projets. Revenir sur les informations mises de côté et marquées (tags, annotations, maps), challenger à nouveau leur classement et leur valeur. Animé par l’intuition qu’elles (ou d’autres que je vais leur associer) n’attendent que cela pour s’offrir à une valorisation toute proche.

L’esprit est préparé, comme si Imagination et Association se donnaient rendez-vous, pour prendre un verre ensemble. Des suites de petits “AHA moments” auxquels je m’attends. Et ils arrivent si souvent…

3. La fonction centrale de l’Attention, du Focus, et de l’Espace

En association avec d’autres auteurs -penseurs comme David ALLEN (GTD) ou Daren HARDY (Effet Cumulé), qui selon moi font partie des meilleurs ouvrages en Développement Personnel et productivité.

David ALLEN dit ceci, qui aurait pu être énoncé par Tony BUZAN (ils devaient d’ailleurs se connaître…): “Je résous un problème dont la plupart des gens ignorent l’existence. Il s’agit d’être présent dans tout ce que l’on fait. Ainsi, l’on sait mieux se faire confiance. Relier des informations pertinentes entre elles. Sans avoir besoin d’être aussi laborieux pour établir toutes ces sortes de connexions. Le problème n’est souvent pas le manque de temps, comme invoqué, mais celui d’un manque d’espace approprié“. La Carte Heuristique vous donne cette opportunité de créer de l’espace et d’ouvrir les choix pour avancer.

Il s’agit bien de savoir créer ces espaces nouveaux (la carte mentale, le canevas, le sketchnote), où je peux me connecter à la source. Voir depuis “un autre endroit” que celui qui a créé le problème, ou qui m’est proposé par la norme, le groupe, les conventions,… où le client. C’est selon moi le rôle du consultant qui regarde autant depuis l’intérieur que l’extérieur. Ces territoires à déconstruire et remodeler (seul puis en collectif), me servent à voir plus souvent avec une clarté accrue, et être au maximum présent dans ce que je réalise.

Quand cela fonctionne, il peut y avoir une sorte de résonance harmonique entre l’objet de mon attention, et l’énergie que ces pratiques visuelles dégagent. Quand les apprenants Mind Mapping commencent à sentir cela, mon rôle de formateur Pensée Visuelle est rempli, et je suis exhaussé !

Mind Mapping: Bien plus que du Dessin

Prendre conscience de ces points est important pour profiter du Mind Mapping. Le Mind Mapping utile est donc une cartographie mentale vraiment rapide, très orientée vers un objectif, tout en réalisant des cartes respectueuses du fonctionnement du cerveau. Il est dès lors important de mesurer qu’un logiciel de carte mentale n’est qu’un outil. Ce n’est pas le but final en soi.

Apprendre et mémoriser avec le Mind Mapping de Tony BUZAN

Rien de magique. Juste de la Préparation

Tony BUZAN savait que préparer son cerveau au développement de nouvelles connexions demande du temps et des efforts. Nous devons apprendre à collecter des morceaux informations selon les projets et objectifs poursuivis. Et les ancrer avec l’appui de la pensée Visuelle et du Mind Mapping est un moyen. Le cerveau a toujours quelque chose d’orienté sur quoi travailler. Lui avait 25 livres en cours en même temps. Et faire glisser les idées de l’un à l’autre avait quelque chose de ludique.

Avec les Mind Maps, cela commence toujours par un acte volontaire au service de la vision. Comme suspendre son jugement et ses schémas mentaux. Et enchaîner avec une attention forte portée au flux, bien avant le résultat. Ou encore porter dans sa map deux idées opposées mais profondes, dont on sent que la tension appellera d’autres idées et associations profondes et utiles au projet.

Ces pratiques modifient le niveau de conscience et adaptent les canaux de perception. Elles apprivoisent l’incertitude, qui est alors vue comme une chance plus qu’un obstacle. Au global, vous disposez d’un spectre plus large et riche pour mieux écouter et décoder le monde, les marchés, les clients.

 

En 2020, la visualisation répond à un besoin

Il faut y voir le résultat de la surcharge cognitive causée par l’immense densité du champ d’information qui nous entoure. Dans nos sphères privées comme professionnelles. Les résultats de la majorité des études interdisciplinaires dans le domaine de l’entreprise et la gestion (encore trop peu nombreuses) pointent vers cette conclusion: la visualisation permet de comprimer l’information et de simplifier la compréhension, ce qui réduit le stress cognitif et permet une meilleure activité mentale.

En même temps que Tony BUZAN, d’autres études sur la visualisation des données et méthodes graphiques en gestion [Eppler, Burkhard, 2007 ; Eppler, Platts, 2009 ; Eppler, 2004] notaient déjà trois types d’avantages (bien actuels en 2020) de l’approche visuelle en entreprise :

  1. Cognitif: clarté, ordre, facilité de compréhension
  2. Social: facilité de communication et d’interaction
  3. Émotionnel: intérêt, et motivation pour le travail

C’est sûr il y a bien du dessein dans le dessin et dans les Mind Maps. C’était vrai en 2000, et cela l’est encore plus en 2020. Cela, Tony BUZAN, humaniste, chercheur, esthète, auteur, l’avait parfaitement senti.

Et vous, quelles sont les apports de Tony BUZAN qui continuent de vous inspirer au quotidien ?